Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 06:00

donnant-donnant.jpg

 

Constant est incarcéré depuis plusieurs années pour un meurtre, qui selon lui, était un accident. Alors que sa femme lui demande le divorce, il fait un AVC dans sa cellule.

Alors qu'il est soigné en rééducation à l'hôpital, il arrive à s'échapper. Après un petit voyage en train, il se retrouve au bord d'un canal et trouve refuge dans une péniche qui semble abandonnée.

Sylvia, est la fille adoptive de Jeanne. Elle rêve d'aller à Paris et de débuter une carrière de virtuose. Alors qu'elle découvre Constant dans la péniche et qu'elle reconnaît en lui l'homme en cavale, elle lui propose un marché: Tuer Jeanne pour pouvoir toucher l'héritage et réaliser ces rêves.

Constant n'a pas le choix car s'il refuse il sera dénoncé à la police. En attendant le bon moment, il se fait passer pour un ami Finlandais de Sylvia.

Le jour J, au lieu de tuer Jeanne, il l'a sauve de son suicide et il deviens le nouveau coup de foudre de celle ci. Sylvia est furieuse et décide de le dénoncer à la police.

Comment va t il pouvoir s'en sortir et regagner sa liberté?

 

Cette nouvelle comédie de la pétillante Isabelle Mergault est une véritable réussite.On rit du début à la fin et sous le trait de cet humour, elle arrive à nous faire passer des messages et des leçons de vie importantes.

 

L'histoire est sympa, jolie et pleine d'amour. On ne s'ennuie pas une minute et on se demande comment Constant va se défaire de se pétrin dans lequel il s'est fourré.

Plus l'histoire avance et plus on se prend d'amitié pour les différents personnages qui ont tous à leurs manières quelques choses d'attachant.

 

Les dialogues sont soignés et il y a des jeux de mots autant plus drôle les uns que les autres. Constant étant atteint d'une forme d'oubli des mots, il utilise parfois un mot pour un autre et ça donne des contextes toujours très drôle tout en étant compréhensif pour l'histoire.

 

Les acteurs sont vraiment doué, le trio Auteuil, Azema et Marinescu fait un malheur, mais il ne faut pas oublié les second rôle comme Jean Louis Barcelona qui m'a fait mourir de rire avec son perroquet.

 

C'est un film très frais, qui vous rendra heureux en sortant de la salle, un film qui nous démontre que la vie est belle et qu'elle vaut la peine d'être vécu.


donnant-donnant-1.jpg donnant-donnant-2.jpg

donnant-donnant-3.jpg donnant-donnant-4.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by lemondedesophy - dans Cinéma-Littérature
commenter cet article

commentaires

steph / Lotus 06/10/2010 08:58



Cooooool ! Bon bah je crois que je vais zapper celui avec Julia et aller voir celui ci, jamais été déçu par Isabelle Mergault avec les 2 premiers opus alors ... merci bisous



Rechercher